Présentation
 

Saint Germain Village !
 
Nom évocateur et charmant ! Blotti dans un écrin de verdure, entre coteaux et forêts, il est là avec ses lieux dits qui chantent : le Gibet, le Bel Air,  Mont les Mares, la Motte, la Roquette, les Petits Coteaux …..… lieux ignorés du tourisme, mais si calmes perdus au milieu de leurs arbres séculaires, où trois petites rivières serpentent et vagabondent sur son territoire.
 
L’une, la Tourville qui ose à la mauvaise saison gonfler son mince ruisseau et taquiner les habitants de la Roquette. Plus sages, le Doult Vitran et la Véronne se contentent de jaser aux pieds des saules et des aulnes.
 
Rurale dans ses origines mais plus résidentielle aujourd’hui, en longeant les routes d’Honfleur, de Lisieux, de Cormeilles, la rue du Coudray, les Petits Coteaux et maintenant la voie Georges TRIPLET, celles-ci lui confèrent quand même un air citadin.
Saint Germain Village a su conserver un urbanisme maîtrisé, grâce à la mise en place d’un  Plan d’Occupation des Sols (POS), puis d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Le nouveau centre Bourg rassemble les services administratifs. (Mairie, écoles et annexes).

Village de 1530 habitants qui étale ses quelques six cents hectares sous deux visages bien différents.
 Un côté champêtre, l’autre citadin.

Quitter Saint Germain Village sans se rendre dans son église classée du 11e siècle serait un oubli regrettable.

 Le cimetière qui l’entoure n’engendre pas la monotonie. Sans doute cela est-il dû à sa belle ordonnance.
Il y a peu de sépultures abandonnées. Des pelouses entretenues des fleurs et des arbustes bien taillés, son if séculaire classé, lui donnent un air de parc paisible qui le fait choisir pour dernier repos.
Le nouveau cimetière juxtaposé, était nécessaire pour son agrandissement. Un columbarium et un jardin du souvenir complètent ce nouveau lieu de repos.
 
Le monument aux morts, la tombe d’un soldat anglais et celle d'un inconnu de la guerre 1870 font parties de l’ensemble pittoresque, par sa géographie et par son histoire.
 
Rappelons qu’à Saint Germain, il y a huit siècles une léproserie était installée dans l’angle de la route d’Honfleur et de la côte Saint Gilles patron de la commune...
 
Autre cadre de verdure autour du groupe scolaire de Saint Germain village, au pied de la colline du Gibet point de départ des groupes de randonneurs pour découvrir les multiples chemins de promenade. Quelques agriculteurs subsistent dans ce territoire varié.

Le Parc du Vivier, inauguré en juin 2010, remplace désormais la "friche" contigüe à la mairie-école, pour agrémenter cette cité, ni rurale, ni citadine, comme un havre de paix où les habitants semblent heureux de vivre.

L’activité artisanale est parsemée sur tout le territoire de la commune, le long des routes d’Honfleur, de Bernay et de Lisieux. Un parc d’activités de services et de commerces anime le nouveau quartier de l'ancienne fonderie.
 
L’attractivité commerciale est concentrée dans la ville voisine, PONT-AUDEMER, dénomée "La Venise Normande". Le développement de Saint Germain Village est lié au 14 communes qui composent la Communauté de Communes du canton de Pont-Audemer, créée le 1er Janvier 1996.

Visiter notre Galerie

 
Ecole Maternelle
Ecole Maternelle
Saint GILLES
Saint GILLES
LA MAIRIE
LA MAIRIE
La cantine
La cantine
La Mairie
La Mairie
Annexe 'Mairie'
Annexe 'Mairie'
Ecole Elementaire
Ecole Elementaire
IF Centenaire
IF Centenaire
LA MAIRIE
LA MAIRIE
Ecole Maternelle
Ecole Maternelle
La Mairie
La Mairie
La place
La place
Gisant dans l'église
Gisant dans l'église
L'Eglise
L'Eglise
SAINT GILLES
SAINT GILLES
Mairie 'bureaux'
Mairie 'bureaux'
Annexe 'Mairie'
Annexe 'Mairie'
L'église
L'église
Vitraux de l'église
Vitraux de l'église
Annexe 'Mairie'
Annexe 'Mairie'
La Cantine
La Cantine
La Mairie
La Mairie